Rendez-vous le mercredi 16 juin à 20h30 sur Zoom avec Jean-Marie Patoureaux, équipier qui a réalisé toute sa carrière d’ingénieur agronome au service du monde paysan dont il est issu, dans les filières agricoles de qualité et la certification de qualité de l’alimentation. Il a été expert permanent à la Commission nationale des labels.

L’agroécologie et le réchauffement climatique sont ses centres d’intérêts majeurs. Président du CCFD-Terre Solidaire 04, première ONG française de développement, il travaille dans ce cadre sur l’agro-écologie dans les pays du Sud.

Notre modèle agricole et alimentaire a des impacts environnementaux et humains importants. La planète ne pourra donc pas nourrir la population mondiale sans des changements significatifs. La transition vers des systèmes agricole et alimentaire durables est de ce fait une nécessité.

Jean-Marie Patoureaux répondra aux questions suivantes :

  • Quels sont les constats sur l’impact environnemental (GES, biodiversité) et humain du système agricole et alimentaire actuel en particulier en France, mais aussi dans les pays en développement ?
  • Quelles sont les pratiques vertueuses à encourager en matière d’agriculture et d’élevage ? Quels exemples ? L’agriculture peut-elle se convertir ?
  • Quelles leçons tirer des leçons des pays du Sud en matière agricole ? Qu’apporte-t-on aux pays du sud ?
  • Que pourrait-on faire au niveau collectif et individuel ? En particulier, quels messages sont à passer aux personnes qui travaillent dans le domaine agro-alimentaire ?
  • Que faire pour réduire l’impact environnemental de notre alimentation ?

Ce webinaire est ouvert à tous. Vous pouvez vous inscrire sur le site de passeurs d’avenirs.

Marie Castillo, responsable d’équipe dans le secteur de Versailles, membre du trinôme Transition écologique pour la préparation du Congrès

 

Découvrir les articles récents de Jean-Marie Patoureaux dans la newsletter :

Des idées pour contribuer à la transition agroécologique par notre alimentation

Vie d’équipe : Par notre alimentation, comment pouvons-nous favoriser la transition agroécologique ?

Pour le CCFD-TS, la transition agroécologique est à la fois nécessaire et urgente